Myopathie de Duchenne et sexualité

Ajouté le

1 réponse

La question :

J’ai recemment rencontré un homme atteint de la myopathie de Duchenne. Il est sous respirateur 24h/24 par une trachéo. J’ai lu beaucoup de site qui parle de la DMD, mais j’aimerais savoir s’il est possible, vu qu’il est sous respirateur, que nous ayons des rapports intimes, comment le faire (position,…) et s’il est possible de s’embrasser? Merci de bien vouloir me repondre

  1. Chère Madame,

    Nous vous remercions pour la question posée et espérons que vous trouverez dans ce qui suit des éléments de réponse qui vous conviendront.

    Comme c’est le cas dans toutes les maladies neuromusculaires, la myopathie de Duchenne se manifeste par une atteinte du fonctionnement du muscle.

    La maladie peut entrainer un affaiblissement des muscles striés volontaires se situant à la base du pénis, qui se contractent pendant l’orgasme ; ce qui peut entrainer une diminution de la force de l’orgasme et de l’éjaculation. De plus, les muscles lisses qui se contractent sans qu’intervienne la volonté peuvent également être touchés dans certains cas de dystrophies musculaires ; ce qui peut entrainer des modifications dans le plaisir génital, dans l’intensité de l’orgasme et dans l’éjaculation.

    Il est conseillé de conserver le respirateur lors des relations sexuelles étant donné que la respiration s’accélère, de même que le rythme cardiaque ce qui, par conséquent, entraine une augmentation de la consommation en oxygène. Il est également envisageable de placer, proche de l’emplacement de la tête, un diffuseur d’oxygène dans l’air ambiant. A priori, il ne semble pas y avoir de contre-indication à ce que vous embrassiez votre partenaire. Nous vous conseillons, malgré tout, de demander l’aide de l’équipe médicale soignante.

    En ce qui concerne les positions adaptées lors des relations sexuelles, il est avant tout important que votre compagnon puisse trouver une position confortable qui lui convienne.

    Si votre partenaire a la capacité de se mouvoir, la position suivante peut lui être accessible. Elle consiste à être allongé sur le dos en ayant les jambes légèrement pliées avec des coussins placés sous ses genoux ou encore avec une serviette enroulée placée au niveau des reins. Vous pouvez alors, dans ce cas-là, prendre la position du dessus.

    Si votre partenaire est en fauteuil et que les accoudoirs sont amovibles, vous pouvez vous asseoir sur ses cuisses en lui faisant face ou en lui tournant le dos. Pour vous soutenir, vous pouvez vous aider de vos bras en vous appuyant sur les genoux de votre partenaire.

    Les rapports sexuels seront d’autant plus satisfaisants pour vous deux si vous choisissez un moment de la journée où votre compagnon est le plus reposé, c’est-à-dire où il a le plus d’énergie et est le moins stressé.

    Enfin, il ne faut pas perdre de vue le fait qu’il existe d’autres façons d’être épanoui et de ressentir du plaisir à deux que par la pénétration à proprement dit.
    En effet, une stimulation par les doigts, la main, la bouche ou encore des objets sexuels peut également procurer beaucoup de plaisir. De plus, les sens tels que la vue, l’odorat et le toucher permettent d’explorer d’une autre manière sa sexualité et sa sensualité. Enfin, les caresses durant les rapports sexuels avec des zones érogènes autres que la zone génitale tel que par exemple les mamelons, l’intérieur des cuisses, les oreilles ou le cou peuvent parfois amener des personnes jusqu’à l’orgasme.

    Cordialement,

    L’équipe Haxy